L'Ostéopathie

Principe de l’ostéopathie :
Tout corps humain est fait pour bouger, l'activité physique ainsi que la respiration font bouger les os entre eux, une baisse de la mobilité entre deux os ou entre deux viscères limite l'élasticité de leur moyen d'union (muscle, tendon, ligament et fascia), et créé un spasme. La douleur mécanique est liée au spasme.
L’ostéopathie permet de lever le spasme en mobilisant l'articulation (technique structurelle), le viscère (technique viscérale), les os du crâne (écoute crânienne) et les tissus mous (tendons, muscles, ligaments, fascias par des techniques reflexes et la fasciathérapie).

Indication de traitement :


  • La limitation ostéo-articulaire, outre le dos bloqué, peut prendre la forme d'un torticolis, de migraines (d'origine cervicale), de sinusites (limitation de mobilité des os de la face et du crâne), de tendinites, de névralgies cervico-brachiales, sciatiques,périarthrites ainsi que l' arthrose (on ne la guérit pas mais l'arthrose n'est pas douloureuse, c'est l'expression de la perte de mobilité qui l'est).
  • La congestion viscérale d'origine mécanique peut prendre la forme d' œsopharyngite, de reflux gastro-œsophagien, de coliques intestinales, de cystites, et chez le nourrisson, de gastrites ou de régurgitations.

Contre-indication :


L'ostéopathe ne peut traiter que les atteintes mécaniques.
Il doit s'assurer que son patient présente bien une de ces lésions et éliminer par conséquent, grâce à son interrogatoire et aux examens complémentaires, toute cause traumatique, infectieuse, tumorale... qui nécessiterait une visite médicale.